Atterrissage en douceur

Avec ce recueil de onze nouvelles, embarquez pour un voyage littéraire sur la côte amalfitaine. S’inspirant de cette terre mythique aux falaises abruptes parsemées de plages et de villages aux couleurs pastel, l’auteur mêle dans ce livre récits poétiques et tragiques, mais aussi textes plus légers, et pousse son exploration jusqu’au genre policier ou à la légende. De Naples à la fabuleuse Capri, en passant par Positano ou la discrète île de Procida… Ces nouvelles amalfitaines ont été pensées comme une parenthèse, un recueil que l’on emporte avec soi en voyage ou que l’on lit pour s’évader. On sort charmé de ce dépaysement et l’on retrouve la plume de Dimitri Demont dans tout ce qu’elle a de plus riche.

À découvrir par ici !

Latest Stories

Posted in Hyères

Hyères – Chap 1 & 2

Liliane a quarante-huit ans, mais la plupart des gens croient qu’elle en a cinquante-cinq. Elle est comptable et travaille à La Défense dans un bureau trop grand pour y avoir de l’intimité, et trop petit pour y passer inaperçue. Elle partage cet espace avec trois autres femmes. L’une est comme elle, a le même âge et une vie identique. Les…

Posted in Book review

Le Clézio : la poésie et la mémoire

J’ai découvert Le Clézio grâce à mon amie Naïna de Bois Juzan. On avait moins de vingt ans, et elle m’avait parlé d’un de ses livres préférés : L’inconnu sur la terre. Elle avait eu du mal à m’en décrire le contenu. Le livre, m’avait-elle dit, parlait de la mer, du ciel, de la terre, des vagues, beaucoup des nuages, et…

Posted in Journal

L’écriture et la musique

Je suis devant mon ordi ou mon carnet (non, pas un Moleskine) depuis vingt minutes et j’écris des trucs pour me lancer. Je sais ce que je veux écrire, et, physiquement, je suis en train de le faire. Pourtant je le sais déjà : les lignes que j’accumule n’ont aucun intérêt. Mais je sais que je dois les écrire quand même,…

Posted in Journal

Le vrai bonheur est incolore

J’ai longtemps ruminé l’envie de partir en Bretagne quand je me faisais chier en conférence de méthode à Sciences Po Lille. Je regardais les nuages et, naïf, je me disais « Putain, c’est le même ciel là-bas ». Je me disais que le ciel était peut-être le chemin le plus rapide pour Saint-Cast, je me voyais voyager sur un nuage et y…

Posted in Book review

Sylvain Tesson : éloge en négatif

Je n’ai lu que deux livres de Sylvain Tesson (et le début d’une nouvelle qui se passe en Chine, et m’a en trois paragraphes donné envie d’aller visiter le Yunnan (j’ai dû googler)), et j’ai déjà pu identifier les deux choses que je lui reproche : il n’est pas romancier, et il se met trop en scène. Si je lui reproche…

Posted in Journal

Je me suis promené

Il est un peu tard, pas trop ; vingt-heures trente, pas plus. Le soleil s’est couché, mais la lumière est encore là, tarde à partir. Maintenant que les jours rallongent, elle met du temps à se retirer des rues telle une baignoire qu’on vide, une décrue. Dehors les néons des kebabs et des marchands de crêpes brillent de plus en plus….

Posted in Journal

J’ai parlé à un pêcheur

Notre balade sur la côte de Pornic commençait à peine. On marchait sur le sentier longeant les falaises. Ma copine admirait les pêcheries juchées sur l’eau comme des animaux mécaniques aux allures de quadripodes impériaux. De mon côté je regardais les yeux écarquillés les maisons gigantesques derrière les immenses barrières des jardins. Certaines avaient des piscines couvertes, d’autres étaient jolies…

Posted in Book review Journal

J’ai lu un roman inconnnu

Jean-René Huguenin était une figure littéraire montante de l’après-guerre, quand il trouva la mort à vingt-six ans, deux ans après avoir publié son unique roman : La côte sauvage. Je suis tombé sur cet écrivain-comète en faisant des recherches sur les gens célèbres morts en voiture (sans commentaire). C’est par Roger Nimier (mort au volant d’une Aston Martin DB4 sur l’autoroute…

Posted in Journal

Je ne me suis pas bourré la gueule avec Olivier Bourdeaut

Olivier Bourdeaut est un écrivain français ultra connu depuis qu’il y a deux ans, il a cartonné dans les librairies avec son premier (en fait deuxième, mais le premier n’a jamais été publié) roman En attendant Bojangles. J’avais vu l’écrivain lors de son baptême cathodique à La Grande librairie, il avait eu la chance de voir son livre lu à…

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial