Atterrissage en douceur

Avec ce recueil de onze nouvelles, embarquez pour un voyage littéraire sur la côte amalfitaine. S’inspirant de cette terre mythique aux falaises abruptes parsemées de plages et de villages aux couleurs pastel, l’auteur mêle dans ce livre récits poétiques et tragiques, mais aussi textes plus légers, et pousse son exploration jusqu’au genre policier ou à la légende. De Naples à la fabuleuse Capri, en passant par Positano ou la discrète île de Procida… Ces nouvelles amalfitaines ont été pensées comme une parenthèse, un recueil que l’on emporte avec soi en voyage ou que l’on lit pour s’évader. On sort charmé de ce dépaysement et l’on retrouve la plume de Dimitri Demont dans tout ce qu’elle a de plus riche.

À découvrir par ici !

Latest Stories

Posted in Nouvelles

Antarctique

Jarl ouvrit la lourde porte jaune en métal et s’engouffra dans le blizzard. Les rafales de vent catabatique lui fouettèrent le visage. Pour autant, il ne mit pas sa cagoule. Il chercha dans la nuit noire et blanche la rambarde de la passerelle en fer, l’agrippa et commença sa progression. Le manteau de neige balayait l’obscurité d’ouest en est par…

Posted in Nouvelles

Golf II

   Il faisait froid, les vitres de la voiture étaient embuées. Au dessus d’elle, un hêtre retenait ses dernières feuilles orange. Les autres s’amoncelaient autour et sur le toit du véhicule. Celui-ci n’avait pas bougé depuis plusieurs mois. La Golf faisait partie du décor, comme ces vieilles caravanes qu’on trouve au fond des jardins dans les villages de province. À…

Posted in Nouvelles

L’amende

Jean rentrait du travail et broyait du noir. Il avait bossé sur sa créa pendant des mois, et d’un coup, comme ça, son boss avait surgi dans l’open space et lui avait dit, devant tout le monde « Ton truc, on va pas pouvoir le faire ». Le projet restait béton avait assuré le manager, on allait même essayer de le fourguer…

Posted in Nouvelles

Le village enclavé

L’avion était passé la veille, à la tombée de la nuit. Tout le monde l’avait entendu, tout le monde l’avait vu. Le village de Garrett avait passé la nuit à ses fenêtres en espérant qu’il repasse. Il n’était pas revenu. Le lendemain, ayant rassemblé la population sur la place du village, le maire fit une annonce. L’avion avait largué un…

Posted in Journal

Sans Souci

Il est vingt-trois heures, j’ai complètement oublié qu’on s’était retrouvé pour les vendanges. On est vendredi, Nico m’a dit qu’il n’avait pas d’heure. Je n’en ai pas vraiment non plus. On est en terrasse et il fait bon. Mon texte « La bonne direction » reste en moi depuis que je l’ai publié, et puis ces trois pintes baignent dans mon cerveau…

Posted in Journal

La bonne direction

Je suis posé sur le quai des Grands Augustins et je me dis ce nom fait très chanson de Patrick Bruel, pourtant je suis avec ma meuf à bouffer mon Montagnard de chez Paul en regardant sur le quai d’en face un groupe de gens qui applaudissent et jouent de la musique. On est loin du week-end poker à Vegas….

Posted in Nouvelles

La Baie des Suicidés

Akinobu reprend une gorgée de bière, pose sa canette, remet ses lunettes. Plus qu’un journal à éplucher. La conférence de rédac’ est dans vingt minutes, et il n’a toujours rien. S’il ne trouve pas, il va devoir se rabattre sur ce concours de beauté d’hermines de compagnie dans le sud du pays. Déjà que son red’ chef l’a dans le…

Posted in Textes courts

LGV

Un soir, alors que je lisais dans mon lit à une heure avancée, je finis par m’endormir. Je me réveillai dans un monde où les humains n’avaient pas été remplacés par les robots, mais les humains avaient été chargés de robots. Chacun vivait avec un petit robot à l’intérieur de soi. Et tout allait pour le mieux. En lecteur compulsif…

Posted in Journal

Gabardine

Vendredi, 10h30. Je suis en retard. Mon pote Towper m’attend à Porte d’Italie ; on a un mariage en Ardèche. Je chevauche l’arrière du scooter de mon père, qui démarre en trombe. Lamarck – Porte d’Italie le plus vite possible, voilà le programme. Il fait beau, ça s’est levé. Je ne mettrai plus jamais un pied dans ce maudit appart. 2…

Posted in Journal

Écrire est un décrochage

On est dimanche. Je me dis tiens ça fait longtemps que je n’ai pas écrit pour mon site Internet. J’ai la flemme, je n’ai pas envie de m’y mettre, je n’ai rien à dire de particulier. Depuis ma décision de poster des textes régulièrement sur mon site, je suis plusieurs projets à la fois. Ce n’est pas une situation normale….

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial