Atterrissage en douceur

Avec ce recueil de onze nouvelles, embarquez pour un voyage littéraire sur la côte amalfitaine. S’inspirant de cette terre mythique aux falaises abruptes parsemées de plages et de villages aux couleurs pastel, l’auteur mêle dans ce livre récits poétiques et tragiques, mais aussi textes plus légers, et pousse son exploration jusqu’au genre policier ou à la légende. De Naples à la fabuleuse Capri, en passant par Positano ou la discrète île de Procida… Ces nouvelles amalfitaines ont été pensées comme une parenthèse, un recueil que l’on emporte avec soi en voyage ou que l’on lit pour s’évader. On sort charmé de ce dépaysement et l’on retrouve la plume de Dimitri Demont dans tout ce qu’elle a de plus riche.

À découvrir par ici !

Latest Stories

Posted in Journal

Gloria

J’écoutais « Gloria » d’Umberto Tozzi. J’étais sur mon ordi, écouteurs dans les oreilles, en train d’envoyer le manuscrit de mon 2e roman aux maisons qui prennent les envois par mail. J’étais un peu ému parce que ces mails n’étaient pas comme les autres. On ne finit pas un roman tous les jours. Surtout celui-là. J’étais tremblant parce que ces mails sont…

Posted in Book review

Ouistreham

J’ai fini Le quai de Ouistreham hier mais j’ai l’impression que c’était il y a une éternité. Parce que dix fois depuis hier j’ai eu envie d’y retourner, de le reprendre comme ces quatre derniers jours pour en continuer la lecture. Mais c’est mort, le livre est bel et bien fini. Je suis allé sur la page Wiki de Florence…

Posted in Journal Textes courts

La pharmacie

On était vendredi et ma mère avait déjà un peu pleuré quand on s’était retrouvés. Elle était dans sa voiture, elle venait de se garer, mais elle ne sortait pas parce qu’elle était au téléphone branché sur la voiture. On aurait dit une femme d’affaire, elle avait l’air au taquet, de retour sur les rails, et j’étais fier. Je me…

Posted in Nouvelles Textes courts

Le Fantôme du RER B

Prochain arrêt : La Plage ! » Maurice sourit. Il y a un arrêt, mais toujours pas de plage. Juste de la ville. Qui a bien pu donner ce nom à cet arrêt ? Maurice n’aura pas la réponse. C’est son dernier jour au volant de son bus. « Prochains arrêts : Laplace, Luxembourg, La plaine Stade de France, Sevran Beaudottes, Aéroport Charles de Gaulle. » Demain,…

Posted in Journal

Écrire comme ça vient

J’ai passé le mois d’avril entier à écrire mon nouveau roman. Je m’étais fixé l’objectif de 50 000 mots en 30 jours et j’en ai écrits finalement 74 000. Il fait aujourd’hui 119 pages Word, ce qui est plus que mes deux premiers livres. L’important n’est bien sûr pas la quantité mais la qualité, et il me reste désormais le…

Posted in Book review

L’Attrape-cœur : douce bombe

Il s’est passé trente ans sans que j’aie lu L’Attrape-cœur. C’est fait. Je ne peux pas dire que la vie ne sera plus la même, qu’il y a un avant et un après. La vie est la même qu’avant. Il n’y a ni avant, ni après. Mais il y a cette petite sphère de couleurs agréables qu’est ce livre, cette…

Posted in Textes courts

D’un geste de la main

Le soir tombait sur le port. Le cliquetis des haubans contre les mâts et le balancement léger des coques aplanissaient l’atmosphère et rendaient tout agréable. Ce bruit, propre à l’été, était accompagné d’odeurs elles aussi typiques de cette saison de l’année : au loin, un camion blanc ouvert sur le côté vendait des churros et autres gaufres engluées de Nutella. Leurs…

Posted in Book review

Sérotonine est un bon livre

Sérotonine est un bon livre. Qu’en dire de plus ? Au fond ça pourrait ne se résumer qu’à ça. Il se lit assez vite, on n’a presque pas le temps de s’ennuyer, et le lecteur voyage dans le temps, entre l’Espagne et plus longuement la France, comme son héros. Le livre raconte la dépression d’un mâle blanc hétérosexuel et jusqu’ici rien…

Posted in Nouvelles

Les Grandes Marées

David Jessey referma la porte de sa chambre d’hôtel. Il prit une petite bouteille d’eau gazeuse dans le minibar et alla boire assis sur le lit trop haut et trop mou dans lequel il allait passer la nuit. Dans sa tête, il refit le scénario des prochaines vingt-quatre heures : d’abord, tenter de convaincre Philippe Mallant, son adversaire de toujours. En…

Posted in Textes courts

N’attendez pas.

N’attendez pas. N’attendez pas que le temps passe. N’attendez pas de vous réveiller trop vieux et de vous dire que vous avez quand même perdu pas mal de temps à souffrir pour les autres, à être jaloux d’eux, à vous plaindre de votre sort. Vous vous en êtes sorti, il n’y avait pas de quoi pinailler, tenir les comptes. Considérez…

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial