Atterrissage en douceur

Avec ce recueil de onze nouvelles, embarquez pour un voyage littéraire sur la côte amalfitaine. S’inspirant de cette terre mythique aux falaises abruptes parsemées de plages et de villages aux couleurs pastel, l’auteur mêle dans ce livre récits poétiques et tragiques, mais aussi textes plus légers, et pousse son exploration jusqu’au genre policier ou à la légende. De Naples à la fabuleuse Capri, en passant par Positano ou la discrète île de Procida… Ces nouvelles amalfitaines ont été pensées comme une parenthèse, un recueil que l’on emporte avec soi en voyage ou que l’on lit pour s’évader. On sort charmé de ce dépaysement et l’on retrouve la plume de Dimitri Demont dans tout ce qu’elle a de plus riche.

À découvrir par ici !

Latest Stories

Posted in Journal Non classé Textes courts

Lettre à un ami à qui je ne parle jamais de politique

Au départ, j’ai voulu t’écrire parce que la mort de Samuel Paty avait changé quelque chose de si important qu’il fallait que je t’en parle. Pour la première fois, on avait la preuve que le djihadisme et l’activisme islamiste pouvaient être liés. Le seul problème n’était donc pas les attentats, mais la montée insidieuse de cette eau toxique à l’échelle…

Posted in Journal Textes courts

Splash

C’était le 8 septembre 2020. Roberto nous avait baladés le long de toute la partie est de l’île. On était repassés devant la villa Malaparte, puis sous les Faraglioni. On avait aperçu de loin la Fontelina où on irait le lendemain. Il nous a parlé d’une petite grotte secrète, le rendez-vous des amoureux pour les gens de l’île. Il a…

Posted in Journal

Été 2020

C’est l’été de mes trente-quatre ans que j’ai compris que j’allais mourir. Vous vous dîtes déjà : « Il découvre la lune ou quoi ? On sait dès le départ qu’on va mourir ». Vous avez raison. Depuis qu’on est capable de comprendre quelque chose, on sait qu’on va mourir. C’est d’ailleurs le seul truc un peu consistant à retenir, quand on commence à comprendre…

Posted in Journal Nouvelles Textes courts

J’ai toujours détesté les rousses

   J’ai toujours détesté les rousses. Faut le savoir. Ça me suit depuis des années. Eh ben hier soir, en rentrant du boulot, ça a pas loupé. J’arrive à la station Opéra comme tous les soirs. Puis normalement, dans l’ordre, Gare du Nord, TER, puis le Captur – le blanc là, à côté du scooter – et puis Chantal, alias…

Posted in Journal Micro journal

Micro journal – Normalement

Normalement Depuis plusieurs semaines des gens font des travaux à la fenêtre d’en face. Dès qu’ils débarquent tous les soirs, je ferme les volets parce qu’on n’a pas de rideaux. Pas envie qu’ils nous voient, nous regardent, rentrent dans notre vie. Seulement, ce soir, ils sont évidemment encore là, mais je m’en fiche. Je continue de travailler à moins de…

Posted in Journal Nouvelles Textes courts

Les Nocturnes à l’aquarium

   Il était tard, enfin disons assez tard pour que ma mère ronfle comme un klaxon de camion dans la chambre d’à côté. Alors je me suis relevé sans bruit et j’ai fait exactement ce qu’elle pensait que j’oserai pas faire. Je suis allé jusqu’au salon sur la pointe des pieds et dans son sac sur le porte-manteau j’ai pris…

Posted in Journal

Il était une fois

   Il était une fois quelqu’un qui voulait devenir écrivain. Depuis l’âge de quinze ans, j’ai toujours voulu écrire, devenir écrivain. J’ai fait des études parce qu’il aurait été impensable pour moi de me lancer dans le grand bain sans un bagage solide. Et puis j’ai travaillé dans la télé, suivant l’une de mes passions. Pendant tout ce temps –…

Posted in Journal Textes courts

S’allonger sur la terre

   Je repasse en voiture devant ces champs à la sortie du hameau de la Garde, après le croisement qui mène au camping des Blés d’or. Quand j’étais étudiant, je partais à Saint-Cast à la fin de mes partiels de mai. Tous les jours, je faisais des balades en vélo dans la ville. C’est dans le train entre Rennes et…

Posted in Journal Textes courts

Le Spleen du parisien

Je tirai les rideaux et je jetai un œil à Saint-Cast. Grâce à l’hiver, on voyait mieux la mer à travers les arbres. On repartait aujourd’hui et comme d’habitude, ç’avait été trop court. Avec ces endroits qu’on chérit depuis la naissance, inscrits dans notre enfance, notre jeunesse, la formation de celui qu’on est devenu, il n’y a pas de demi…

Posted in Journal Micro journal

Micro journal – Boulimie

Boulimie Je traverse une crise de boulimie de lecture en ce début d’année. Déjà 4 livres de lus. Ils sont presque tous bons, voire très bons. J’ai de la chance. Mais je ne sais pas d’où sort cet étrange appétit. D’ailleurs, il y a des désavantages. D’abord, j’ai des cernes depuis quelques jours et je suis sûr que c’est lié….

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial